Règles typographiques : l’appel de note


le 3 juillet 2012

Le point Capello

Il y a quelques semaines, MystickTroy postait cette interrogation sur son profil Facebook. En le renseignant, je me suis rendu compte que nombre de ses collègues étudiants, en cours de rédaction de leur mémoire, se posaient des question sur la manière de composer les appels de notes.

Pour ceux qui rendent leur mémoire en septembre; voici un petit rappel typographique sur les appels de notes de bas de page.

Quel type d’appel de note ?

Comme souvent dans la langue française, il n’y a pas une seule manière de faire un appel de note. Plusieurs possibilités s’ouvrent à nous, selon la nature de votre texte, et le nombre de notes qu’il contient.

  • L’astérisque* est esthétique, mais ne peut être utilisé au-delà de trois notes. Il est particulièrement indiqué dans un titre ou dans un recueil de poèmes. A réserver aux documents ne comportant que quelques notes de bas de page, donc.
  • Les chiffres supérieurs sans parenthèses1 sont simples et discrets. Ils sont recommandés dans la plupart des cas, mais à éviter dans des ouvrages scientifiques, par exemple, où la confusion avec les exposants serait inévitable.
  • Les chiffres supérieurs entre parenthèses(1) sont certes moins discrets – et moins jolis, à mon sens – mais évitent toute confusion en cas d’exposants dans le texte.

Où placer les appels de note ?

  • L’appel de note suit immédiatement le mot auquel il se rapporte, sans espace. Cela évitera de rejeter celui-ci au commencement d’une ligne…
  • Dans une colonne de chiffres, l’appel de note de doit pas briser l’alignement vertical. Comprendre : l’appel ne soit pas se trouver décalé sur la gauche ou la droite de la colonne.
  • Dans le texte, l’appel de note précède toujours le signe de ponctuation. il se placera donc toujours avant le point final d’une phrase. En fin de citation, il se place avant le guillemet fermant.

Appels de note bibliographiques

Si vous préparez une publication universitaire (rapport de stage, mémoire, thèse), vous avez forcément prévu une bibliographie en fin d’ouvrage. Pour placer des appels de notes vers cette bibliographie dans votre texte, pensez à les démarquer des appels de notes « courants », en les plaçant entre crochets [1].

 
 
J’espère que ce petit rappel vous dépannera, et n’hésitez pas à poser vos questions en commentaires, en cas de besoin ! D’ailleurs, si vous rencontrez des difficultés sur une autre notion ortho-typo, listez-les, j’écrirai un nouvel article pour les résoudre !

Mise à jour 5 janvier 2017 : une précédente version de cet article mentionnait que l’appel de note devait être précédé d’une espace insécable, ce qui est erroné.



4 commentaires

  1. LZ dit :

    Pour l’édition web (par là j’entends HTML), pour l’espace insécable, il suffit pas de mettre   ?

    • Mylène Boyrie dit :

      Bien sur, un «   » résout le problème, mais sur un article de 1500 mots minimum, cela représente un travail conséquent, et sujet à erreur, puisque réalisé « à la main ». L’idéal serait de pouvoir automatiser le processus. et il faut aussi prendre en compte que tous les auteurs ne sont pas familiarisés avec le code HTML; aussi basique soit-il ;)

  2. Boris dit :

    L’automation est possible à l’aide d’outils comme la librairie JoliTypo (en librairie à intégrer techniquement ou sous la forme d’un outil en ligne http://jolitypo-demo.herokuapp.com) ou des remplacements basés sur des expressions régulières. J’avais fait un plugin pour WordPress (typofr, repris par un autre depuis).

Ajouter un commentaire