Pourquoi j’ai choisi un e-reader Pocketbook*


le 30 août 2012

Édition numérique

* Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ceci n’est absolument pas un billet sponsorisé.

Il y a quelques temps, j’avais écrit un article sur ce blog expliquant pourquoi, malgré mon implication professionnelle dans l’édition numérique, je n’avais toujours pas de liseuse numérique. J’attendais de voir passer les premiers vrais modèles – et premiers ratés – avant de me décider, et les ténors du marché ne parvenaient pas à me convaincre.

Après de nombreuses recherches, j’ai fini par me lancer et par trouver la liseuse qui me convenait. J’ai donc choisi la PocketBook Touch, je vous détaille ici pour quelles raisons.

Les indispensables

Pour faire mon choix parmi l’offre grandissante de terminaux disponibles, j’avais quelques pré-requis en tête. Des conditions sine qua non que je détaille ci-dessous.

Ergonomie

Le PocketBook Touch prend la taille d’un petit livre de poche, que ce soit un Folio, Livre de Poche ou 10/18 (je les ai tous comparés à la liseuse) : il mesure 17,5 par 11,4 cm, pour 9,5 mm de largeur.

Il entre même dans une poche arrière de jean (même si je ne m’amuserais pas forcément à le promener de cette manière, c’est bon à savoir), il est léger (195 grammes) et la coque en plastique lisse, douce au toucher, donne une impression de robustesse (ce qui inspire confiance, pour les maladroits comme moi).

 

Les formats pris en charge

C’est la principale raison pour laquelle j’ai choisi ce modèle : il prend en charge la majorité des formats actuels, depuis le format standard & libre ePub en passant par le PDF, FB2, TXT, HTML, DOC, RTF, PRC/MOBI et bien d’autres. Pour faire simple, le PocketBook pourra lire tous les formats de livres numériques que je lui proposerai, avec ou sans DRM, et ce même si j’achète un ebook au format propriétaire d’Amazon… qui refuse d’accepter le format ePub sur sa liseuse-star, le Kindle, et donc sur sa plateforme de vente en ligne.

Vous l’aurez compris, je suis pro-opensource, et surtout, je fais partie de ceux qui souhaitent une harmonisation des terminaux au format ePub. Cette multi-compatibilité du PocketBook est donc un excellent point.

La technologie d’écran

L’écran du PocketBook Touch mesure 6 pouces et utilise la technologie E Ink Pearl. L’écran propose donc une lecture en noir et blanc, mais surtout d’un confort beaucoup plus important qu’une technologie LED (utilisée pour les liseuses en couleurs, les tablettes, les smartphones, les ordinateurs, etc.). Le descriptif de l’appareil se vante aussi de proposer un très bon confort de lecture en plein soleil. J’ai testé, c’est vrai, je n’ai pas subi de reflets inconfortables.

Autre point important : une grande partie des acheteurs de livres numériques lit à l’heure actuelle en noir et blanc, et pas sur des liseuses couleurs ou sur des tablettes. Il est donc important de penser aux utilisateurs lors de la création d’ebooks : à quoi bon créer un livre spécifiquement pour l’iPad ou les tablettes Androïd si les lecteurs ne peuvent pas voir ces enrichissements ? Ou si l’expérience créée pour iPad rend illisible la lecture du fichier sur une liseuse standard ? Tester mes fichiers sur cet ereader sera donc pour moi une bonne manière d’améliorer l’expérience-utilisateur de mes livres numériques.

La connectique

De ce côté-ci, rien de bien révolutionnaire : une prise jack (pour profiter de livres-audio ou de quelques MP3, format pris en charge par l’appareil), une prise micro-USB pour recharger l’appareil sur ordinateur et un slot micro-SD. Du standard, en somme. Manque tout de même un chargeur secteur dans la boîte, défaut rencontré semble-t-il chez tous les constructeurs. Que ce soit pour l’achat d’un Kindle, d’un Sony, d’un PocketBook ou d’un Kobo, le manque est systématique. Dommage.

L’interface

L’interface de navigation est très bien pensée, grâce à des icônes claires et efficaces. Le tactile permet donc une bonne expérience de lecture, de zoomer/dezoomer intuitivement, et de prendre des notes plus rapidement qu’en cliquant sur les boutons physiques de l’objet. La bibliothèque est également bien pensée : il est possible de trier ses livres par dossier, auteur, série, genre, format, date de création et langue. Il est possible aussi de n’afficher que les livres stockés sur votre carte mini-SD. En un mot, tout est pensé pour que le lecteur retrouve un titre rapidement, sans prise de tête inutile.


 

Les petit plus

Les fonctionnalités qui précèdent ont été compliquées à réunir, je n’allais donc pas pinailler sur les détails de ma future liseuse. J’ai pourtant eu une bonne surprise en découvrant les fonctionnalités « bonus » du PocketBook Touch.

L’écran tactile

Je pensais que la fonction tactile du PocketBook Touch serait plus un gadget qu’autre chose. Entendons-nous bien, l’écran n’est pas celui d’un smartphone. Mais il reste très réactif et utile pour zoomer sur du texte ou prendre des notes.

La prise de notes

Si je n’ai pas choisi cet appareil pour cette fonction particulière, je dois bien avouer qu’elle s’avère être une aide précieuse. Ainsi, il est possible de surligner du texte, de prendre des notes librement grâce à l’écran tactile, d’effacer ces mêmes notes grâce à une petite gomme, ou tout simplement de faire une capture écran de la page en cours de lecture. S’ajoute à ceci une fonction marque-page simple et rapide d’utilisation.

Le look *

* Oui, ça compte

Le design de l’objet est joli comme tout, le PocketBook est proposé en deux couleurs : blanc ou noir. A adapter selon vos goût, j’ai de mon côté choisi la version blanche. Côté interface, le constructeur a misé sur la clarté et l’efficacité. A savoir qu’il est possible de changer la police de caractère utilisée, selon ses préférences.

Applications diverses & ludiques

Première fonctionnalité intéressante à souligner, la présence de plusieurs dictionnaires ABBYY Lingvo (nombreuses langues : français, anglais, espagnol, italien, allemand, lituanien…) et le Webster de 1913. Utile lorsqu’on bute sur un mot ou que l’on cherche sa traduction.

Le lecteur de flux RSS, le navigateur web et l’Obreey Store dépannent plus que bien pour lire des mails, naviguer un peu sur Internet ou acheter des livres grâce au wifi.

Côté ludique, j’ai trouvé au menu une petite calculatrice, un jeu de solitaire, un sudoku, une application permettant de dessiner/gribouiller des notes ainsi qu’un lecteur audio (plus adapté pour les livres audio que pour l’écoute de ma playlist préférée, cependant).

 
 


 

Je n’ai pas encore poussé très loin les possibilités de cette liseuse – notamment en ce qui concerne son autonomie de batterie et la navigation sur Internet -, mais je suis d’ores et déjà ravie de mon acquisition. Le PocketBook Touch remplit toutes mes attentes : de nombreux formats pris en charge, un bon confort de lecture, une prise en main facile et une interface efficace.

Je sais que je donne l’impression de faire l’article de cet appareil. Il faut dire que je désespérais de trouver un e-reader proposant l’ouverture à l’ePub tout en ayant une interface simple et un look qui me plaise (je sais, je suis exigeante)…

Et vous, vous avez un e-reader ? Si oui, lequel ? Sinon, pourquoi hésitez-vous encore à vous lancer?



15 commentaires

  1. paul dit :

    merci pour votre article très intéressant, la marque PocketBook a l’air très bien pour les liseuses.

  2. Mortuum dit :

    C’est celle que j’ai et je n’ai même pas envie de la changer, même si elle se fait vieille! C’est dire comme je l’aime cette liseuse :)

    J’ai juste l’impression que Pocketbook est totalement éclipsé par Kindle et Kobo, dommage.

  3. Eien dit :

    J’ai aussi la pocketbook touch :) Je ne l’ai pas choisie, c’était un cadeau, mais j’en suis très contente. Moi j’ai beaucoup apprécié le mode « voix » pour qu’on nous lise notre livre. Quoi de mieux que de pouvoir continuer notre lecture en lavant la vaiselle ou en nettoyant la maison ? En plus, je trouve que ça marche pas trop mal, il faut certe s’y habituer un peu car il reste quelque défauts à la lecture mais ça dépanne quand on veux à tout prix savoir la suite mais qu’on ne peut se permettre de lire en même temps ^^.

    • Mylène Boyrie dit :

      Merci pour cet avis :) Je n’ai pas encore testé le mode voix, mais j’imagine que c’est bien utile. C’est d’ailleurs peut-être uns des fonctionnalités à développer, pour les malvoyants qui voudraient un outil pour leurs livres audios (ou transformer leurs livres numériques « standards » en livres audio).

  4. Anne dit :

    bonjour,

    J’ai également une liseuse pocketbook touch lux et je cherche à lire un livre acheté sur Amazon. D’après votre article, c’est réalisable. Pourriez vous s’il vous plait, m’expliquer la marche à suivre.
    Merci d’avance

  5. Lyscanthrope dit :

    Bonjour,

    Pour lire un livre acheter sur amazon, si cela ne fonctionne pas en le copiant sur la liseuse c’est qu’il faut le convertir.

    L’application (ordinateur) « Calibre » permet de faire ces conversions (par exemple vers epub)

    Toutefois je n’ai pas cette liseuse, je ne peux promettre que cela fonctionnera pour celle ci.

    Cordialement

  6. Setzo'o dit :

    En effet, PocketBook a l’air d’être la meilleure du marchéà l’heure actuelle. Après avoir étudié toutes les caractériqtiques des liseuses e ink de la kindle à la kobo en passant par Sony, c’est la PocktBook.
    Pour les mêmes raisons que vous avancez, opensource etc. mais surtout la qualité de lecture des pdf, la seule à permettre 5 modes d’affichages des formats PDF.

    PS: Par ailleurs, je conseille aux e-bookers de télécharger le logiciel Calibre afin d’organiser votre biliothèque, trier, classer, syncrhoniser, convertir (word, odt, pdf en e-Pub)

  7. katxov dit :

    Mesdemoiselles, messieurs,

    Apparement personne n’a -semble t’il- testé la qualité de l’antenne WIFI sur sa liseuse, ni fait de commentaire sur l’espace mémoire et l’écoute de MP3 .

    Je trouve très peu de commentaire à ces sujets sur d’autres sites…

    Or, il me semble que ce sont là, deux options importantes pour qui veut réunir les fonctions de base de la communication culturelle et veut (ou doit) se passer d’ordinateur voire de smartphone avec leurs applications « gadget ».

    • Mylène Boyrie dit :

      Merci pour votre commentaire. La Pocketbook Touch reste une liseuse, pas une tablette. elle n’a pas été conçue spécifiquement pour une utilisation intensive d’internet ou l’écoute de MP3, mais pour lire des livres numériques, et éventuellement écouter des audiobooks.

      La fonctionnalité Wifi est donc là pour être fonctionnelle & permettre à l’utilisateur d’acheter des livres sur les plateformes en lignes sans trop de soucis, sans être particulièrement poussée. On peut donc effectivement se servir de l’appareil pour consulter ses mails, lires des articles en ligne, etc. mais sans le confort d’une tablette, plus intuitive et rapide, ou d’un ordinateur.

      Quant à l’espace mémoire, l’appareil dispose d’un port permettant d’y insérer une carte SD.

  8. LZ dit :

    Bonjour,
    l’article est très intéressant, il me reste toutefois 2 questions :
    * le système d’exploitation de la liseuse est-il libre ou pas loin (basé sur linux, comme les bookeen) ?
    * la fonction de prise de notes, permet-elle de stocker les notes dans le pdf ou epub concerné et de les lire sur ordinateur ? ou s’agit-il d’un petit fichier caché dans la liseuse et non récupérable ?
    Merci d’avance pour vos éclaircissements…

    • Mylène Boyrie dit :

      Bonjour, je ne suis pas en mesure de répondre à os questions, je vous conseille de contacter directement le service client de Pocketbook, qui sera plus à même de répondre à os questions.

  9. jacques lurton dit :

    Mylene bjr
    Vous dites que vous pouvez lire des livres de chez Amazon. Comment faire svp ? Ma femme à un Kindle et je viens d’acquérir un pocketbook, je cherche comment récupérer les livres qu’elle a acheté sur Amazon
    . j’ espère ne pas vous importuner avec ma question mais si vous pouvez me conseiller ce serait super. Merci. jacques.

    • Mylène Boyrie dit :

      Bonjour Jacques,

      Pour la lecture des fichiers Amazon, c’est automatique à priori, pour les récupérer, vous pouvez soit les transférer via carte SD, soit passer par le compte Amazon, vous connecter, et les télécharger. Pour toute question de fonctionnement je vous conseille de contacter directement le service client Pocketbook, cela dit ;)

      Bonne journée

Ajouter un commentaire