Comment utiliser le plugin CoSchedule pour WordPress

le 3 juin 2015

Conseil éditorial, WordPress

Il y a quelques temps, j’ai du chercher une alternative au système de suivi éditorial que j’utilisais jusqu’alors pour Mandorine, mon webzine. C’est ainsi que j’ai testé le plugin CoSchedule pour WordPress, sorte d’hybride entre calendrier éditorial, système de suivi éditorial, et de promotion sur les réseaux sociaux.

Si j’étais sceptique de prime abord, j’ai très rapidement été convaincue par ce plugin et son interface très agréable.

Je vous en parlais donc il y a quelques temps, j’ai rencontré quelques problèmes sur l’installation WordPress de mon webzine. J’ai fini par les résoudre, mais je n’ai pas réinstallé le plugin récalcitrant (Edit Flow) sur Mandorine, préférant attendre sa prochaine mise à jour, pour être certaine de ne pas avoir à recommencer le petit manège de la traque/correction de bug. En attendant, j’étais bien embêtée. Je devais trouver un nouveau système de fonctionnement éditorial efficace pour Mandorine, ce qui n’était pas une mince affaire.

Allégorie de ma perplexité lorsque j’essaie d’organiser le planning de Mandorine.fr.

C’est là qu’intervient CoSchedule, que j’avais vaguement placé dans mes marque-pages, sans jamais lui donner une chance. Son tour est arrivé. Voyons un peu ce qu’il a dans le ventre…

Comme toujours, cliquez sur les images pour les agrandir.

 

C’est quoi, CoSchedule, exactement ?

CoSchedule est donc un outil de travail permettant d’organiser le calendrier éditorial d’un blog, le partage et la création de contenu sur les réseaux sociaux, mais aussi – et surtout, c’est en tout cas la raison principale pour laquelle cet outil m’intéresse – de collaborer sur et en dehors de WordPress avec une équipe de rédacteurs.

La prise en main du plugin

Contrairement à son concurrent Edit Flow, dont la prise en main peut faire un peu peur au premier abord, l’interface de CoSchedule est simple et agréable d’utilisation. Et pour simplifier encore plus la prise en main de son plugin, l’équipe de CoSchedule propose plusieurs tutos vidéo dans le panneau d’administration de l’application web, permettant de maitriser rapidement et sans trop de prise de tête le fonctionnement du plugin.

Voici le point chat de cet article.

Voici le point chat de cet article.

A cela s’ajoute un blog proposant des astuces de communication/promotion pour blogueurs. On n’échappe certes pas aux incontournables articles sur la productivité – une astuce pour être productifs : ne passez pas votre temps à lire des articles sur la productivité –, mais certains d’entre eux s’avèrent particulièrement intéressants pour qui débuterait dans le monde nébuleux de la communication web.

Le modèle économique

Si la version d’évaluation de CoSchedule est gratuite, elle est limitée dans le temps (14 jours). La version complète du plugin, quant à elle, est payante (à partir de 9$/mois, soit environ 8€/mois).

En soit, utiliser un plugin payant ne me pose aucun problème, surtout lorsqu’il me fait gagner du temps, comme c’est le cas ici, – il faudra d’ailleurs que je prépare une version 2015 des plugins que j’utilise sur mon webzine, mais sachez d’ores et déjà que j’ai adopté WP Rocket pour Mandorine, par exemple, sans aucun regret. La seule chose qui me chagrine dans ce modèle économique est l’impossibilité d’utiliser une licence du plugin pour plusieurs blogs en même temps, et ce même dans les versions autres que la Blog Starter. Dommage.

Installer CoSchedule

Avant toute chose, pour utiliser CoSchedule, il vous faudra créer un compte sur leur site. Vous pourrez ensuite relier votre – ou vos – blog(s) à votre compte. Enfin, il ne vous restera qu’à installer le plugin sur votre installation WordPress.

calendrier-coschedule03

Le calendrier éditorial

Entrons maintenant dans le vif du sujet. CoSchedule propose un calendrier éditorial très complet et agréable d’utilisation. C’est un détail, mais certains mes rédacteurs n’avaient pas vu que, jusqu’ici, ils avaient déjà accès à un calendrier éditorial leur permettant de visualiser les dates de publication de leurs articles… Probablement parce que le lien permettant d’accéder à ce calendrier était caché dans un sous-menu.

calendrier-coschedule01

Le calendrier éditorial de CoSchedule

Le simple fait que le calendrier de CoSchedule s’affiche clairement dans la barre de menus de gauche, sous le titre « Calendar », est un rappel visuel très utile, pour qui gère une équipe de rédacteurs pas toujours au fait de WordPress et de son panneau d’administration.

A noter, le plugin supporte les custom post types, et vous permet de sélectionner ceux que vous souhaitez voir apparaitre dans votre calendrier éditorial.

calendrier-coschedule08

Comme tous les calendriers éditoriaux existants, celui de CoSchedule offre une vue d’ensemble du contenu d’un blog, mais aussi d’organiser celui-ci grâce de simples glissés-déposés, ou de créer directement du contenu en cliquant simplement sur la date de publication souhaitée.

On notera également dans l’interface l’affichage de la catégorie des articles, ainsi qu’une icône indiquant les performances de ceux-ci sur les réseaux sociaux, s’ils ont été publiés.

Mais ce calendrier ne se contente pas d’afficher les derniers articles, ou ceux à venir, de votre blog. Le filtre d’affichage intégré sur la gauche de celui-ci, très complet, permet également de visualiser sur le calendrier vos publications sur les réseaux sociaux (j’y reviendrai), de sélectionner les articles par statut (brouillon, publié, planifié, en attente de relecture, les évènements, les tâches attribuées aux contributeurs de votre blog, les notes), mais aussi de trier l’affichage par auteur ou catégories, ou par réseau social.

Les filtres d'affichage du calendrier éditorial de CoSchedule

Les filtres d’affichage du calendrier éditorial de CoSchedule

Très simple et claire d’utilisation, cette interface permet d’organiser le contenu d’un blog en quelques clics, en mettant à jour automatiquement les dates de publication.

 

Suivi éditorial

A l’heure où j’écris ces lignes, l’équipe de CoSchedule vient d’ajouter une nouvelle fonctionnalité éditoriale à son plugin. il est désormais possible de créer, écrire, remplir et exporter ses articles directement depuis la page éditoriale du plugin. Si l’interface est agréable, je continue de lui préférer celle de la création « traditionnelle » d’articles de WordPress, plus complète et moins « flashy ». On notera tout de même la possibilité d’insérer en deux clics un document Google Drive à un article ou d’exporter et enregistrer ledit article aux formats PDF et HTML.

Commentaires éditoriaux

Probablement la fonctionnalité qui m’est la plus indispensable dans le processus de travail de Mandorine. Les commentaires éditoriaux permettent à mon équipe de discuter des articles, des suggestions, améliorations à apporter, mise en forme, etc. directement dans le panneau d’administration de WordPress, et de faire en sorte que la discussion soit centralisée en un seul endroit, au lieu de s’éparpiller dans une multitude d’emails trop vite perdus dans la masse.

Il s’agit donc de ma condition sine qua non pour l’adoption d’un nouveau système de suivi éditorial. Et je dois dire, que j’étais très sceptique, trouvant le système de commentaire éditoriaux d’Edit Flow particulièrement réussi… Pourtant, CoSchedule m’a bluffée. L’interface très claire et agréable de son système de suivi éditorial m’a fait oublier celle, plutôt austère, de son concurrent. Pour commenter un article en cours d’écriture, il suffit de cliquer en dessous de celui-ci, ou de cliquer sur l’article dans le calendrier, et d’entrer son commentaire. Le rédacteur concerné reçoit une notification par email, contenant ledit commentaire, et peut y apporter sa réponse par simple retour d’email. Simple comme bonjour.

Commentaires éditoriaux, tâches à accomplir & partage sur les réseaux sociaux sont réunis sur la même page, ce qui permet un gain de temps non-négligeable.

Commentaires éditoriaux, tâches à accomplir & partage sur les réseaux sociaux sont réunis sur la même page, ce qui permet un gain de temps non-négligeable.

Attribution des tâches

Autre fonctionnalité à priori assez utile, la possibilité d’attribuer des tâches au rédacteur d’un article : détails et images à ajouter, attribution d’une catégorie, partage sur les réseaux sociaux, etc. Les tâches attribuées aux rédacteurs s’affichent dans leur panneau d’administration sous formes de liste, et des notifications s’affichent dans leur compte WordPress lorsqu’il s’y connectent. J’utilise moins cette fonctionnalité que les autres, car j’ai déjà affiché un système de pense-bête sur la page de création des articles à destination des rédacteurs, qui liste toutes les petites choses à accomplir avant de passer les articles en relecture, mais cela reste une bonne idée.

L'attribution de tâches aux rédacteurs d'un article en cours permet d'afficher un pense-bête plutôt utile dans la zone de création d'article.

L’attribution de tâches aux rédacteurs d’un article en cours permet d’afficher
un pense-bête utile dans la zone de création d’article.

Gestion d’une équipe de rédacteurs

A noter également, la possibilité de gérer une équipe entière de rédacteur, ainsi que quelques blogueurs invités. Il leur suffit simplement d’accepter l’invitation que vous leur envoyez par email pour apparaître dans la page Team du plugin. Après leur intégration à votre équipe, il pourront bénéficier des différentes fonctionnalités de CoSchedule (notamment celles concernant les réseaux sociaux) et recevoir les notifications & emails envoyés automatiquement lorsque l’un de leur article doit être modifié ou a été commenté.

calendrier-coschedule07

Comme vous pouvez le constater, CoSchedule ne permet pas encore
d’affirmer votre autorité auprès des rédacteurs récalcitrants ou tête en l’air.
Gaël, Reno, si vous passez par là, pensez à valider vos inscriptions s’il vous plait. Merci :)

NB : selon la version de CoSchedule choisie, le nombre de rédacteurs autorisés varie.

 

Promotion & création de contenus pour les réseaux sociaux

Promotion des articles WordPress

En plus de son aspect éditorial, CoSchedule développe un aspect social media très utile aux CM. Intégré au panneau de création d’articles, cet outil permet donc de créer directement les textes qui accompagneront le partage des articles du blog sur les réseaux sociaux. Pour être toutà fait honnête, j’ai tout d’abord pensé que cet outil serait un gadget qui ne me serait pas forcément utile, puisque j’utilisais Buffer jusque-là.

Mais là où CoSchedule va plus loin, c’est qu’il permet de programmer le partage de l’article à des dates et heures différentes, avec un message personnalisé différent à chaque fois. Ce que permettait Tweet Old Post, malheureusement limité au seul Twitter et à un message unique, et qui, surtout, n’est plus maintenu à jour depuis quelques temps.

calendrier-coschedule09

Encore une fois assez complète, cette zone permet de prévoir le partage sur les réseaux sociaux
d’un article sur les semaines à venir.

Ici, il est possible de relier plusieurs profils et pages, privés ou non. Ainsi, en plus des pages Facebook, Google + ou du profil Twitter de Mandorine, j’ai relié mes profils Facebook, Linkedin et Twitter personnels à Coschedule, et mes rédacteurs peuvent tout à faire faire de même. Et lorsque, chaque semaine, je prépare le contenu social media de Mandorine, j’en profite pour programmer sur mes pages et profils personnels une sélection de ce même contenu. Avec, à chaque fois, un message d’accompagnement, et des dates et horaires de publication différents.

L’autre avantage de ce système est de pouvoir programmer à l’avance le partage des articles que je n’ai pas encore publiés. A l’heure actuelle, lorsque je programme, mettons, la publication sur Facebook du lien d’un article dont la publication a été programmée au lendemain, Open Graph ne reconnait pas le lien et ne génère pas les metadata correspondantes (titre, meta description, image), tout simplement parce qu’il n’est pas encore en ligne. CoSchedule me permet de contourner ce problème et de préparer en avance mon planning de publication WordPress & social media, plutôt que de devoir attendre que les articles soient publiés pour les partager sur les réseaux sociaux.

dknaD

L’outil de partage sur les réseaux sociaux de CoSchedule permet de choisir le type de contenu partagé, la date à laquelle le publier, le ou les réseaux sociaux sur lesquels le publier, mais également de personnaliser le message d’accompagnement.

Curation & création de contenu

En plus de la possibilité de partager ses propres articles sur les réseaux sociaux, l’outil permet de programmer la publication de contenu non publié sur le blog depuis le calendrier éditorial : images, liens, statuts…

Le système de filtres du calendrier permet de n’afficher que le contenu programmé sur les réseaux sociaux, très utile pour visualiser le planning de publication de(s) semaine(s) à venir sur les pages Facebook, Google +, profil Twitter…

Le système de filtres du calendrier éditorial permet de n'afficher que le type de contenu souhaité.

Le système de filtres du calendrier éditorial permet de n’afficher que le type de contenu souhaité.

Si je trouve Buffer, que j’utilisais jusqu’alors, très utile, le fait qu’il ne propose pas de visualiser le contenu programmé sous forme de calendrier me gêne énormément. Pour palier ce manque, je remplissais un Google Agenda me permettant de visualiser ce contenu de manière plus intuitive, mais je dois reconnaitre que cela me demandait beaucoup (trop) de travail. L’intégration de cette fonctionnalité au calendrier éditorial de CoSchedule me permet de ne pas m’éparpiller entre un trop grand nombre d’outils, et de dépenser mon temps de manière plus constructive. Je me suis également aperçue d’un « dommage collatéral » inattendu : la cohérence de mon planning social média s’est améliorée, probablement parce que j’ai toujours sous les yeux les publications passées et à venir de Mandorine, lorsque je prépare mon planning.

Grâce au temps libéré, je peux faire des trucs plus constructifs. Genre ça.

Grâce au temps libéré, je peux faire des trucs plus constructifs. Genre ça.

A noter également, la compatibilité de cet outil avec nos comptes Buffer, ce qui, si vous avez pris l’habitude de l’utiliser régulièrement et ne pouvez plus vous en passer, devrait vous permettre de conserver vos habitudes de travail.

Suivi de statistiques

Pour finir, l’outil social media de CoSchedule intègre aussi un système de suivi de statistiques, qui, s’il n’est pas vraiment exhaustif, permet une première vue d’ensemble des performances de votre contenu.

Comme je l’ai évoqué, le calendrier éditorial affiche ainsi une icône indiquant les performances de vos articles et de votre contenu sur les réseaux sociaux. Le détail se trouve dans la création/modification d’articles, mais aussi dans la section « Top Posts » qui affiche les articles ayant suscité de le plus d’engagement de la part de vos lecteurs. L’engagement sur chaque article est détaillé par réseau social, ce qui vous permet de visualiser son succès sur telle ou telle plateforme.

Top Posts - CoSchedule

La liste des meilleurs articles est classée par période.

 

En résumé

Les plus :

  • Toutes les fonctionnalités qu’on est en droit d’attendre d’un plugin de suivi éditorial ;
  • Bien plus user friendly qu’Edit Flow ;
  • La composante réseaux sociaux s’avère particulièrement utile ;
  • Des tutos d’utilisation utiles, simples et visuels ;
  • Le blog de l’équipe, distillant des conseils allant au delà de la simple utilisation de leur plugin.

Les moins :

  • Ne permet pas de créer des statuts d’articles personnalisés ;
  • Impossible de personnaliser les mails de notifications envoyés à l’équipe ;
  • Payant.

Après l’avoir testé quelques temps, je suis plutôt convaincue par CoSchedule. Bien pensé, complet, et surtout très agréable d’utilisation, il est en passe de remplacer Edit Flow dans le workflow de Mandorine, ce qui n’est pas peu dire. Si vous aussi, vous êtes à la recherche d’un système éditorial efficace pour votre blog multi-utilisateurs WordPress, je vous conseille de jeter un œil à la version de démonstration, qui devrait vous permettre de vous forger un avis. Et sur le long terme, si vous pouvez dégager un petit budget pour, CoSchedule devrait vous permettre d’améliorer sensiblement votre workflow sur WordPress.

Plus d'astuces pour votre blog WordPress multi-utilisateurs.

2 commentaires

  1. Taylor @ CoSchedule dit :

    Thanks for writing this awesome review of CoSchedule! We appreciate it!

  2. […] Tour d'horizon complet du plugin CoSchedule pour WordPress.  […]

Ajouter un commentaire